93e Résolution, Noire et Blanche

Saison sauvage 100% québécoise, la 93e se présente d’abord sous une étiquette de style BD (toujours invitant ça) en noir & blanc avec un aspect historiquo-patriotique qui n’aurait su laisser indifférent tout bon quabécois. Sur la même étiquette on peut lire «Une bière évolutive au sarrasin et au miel qui laisse la brett prendre sa place au fil du temps!» : ça promet.

Tout d’abord, je prends bien soin de décoller le dépôt au fond de la bouteille de la même façon que j’ai pris coutume de doucement remuer ma IPA avant de la verser; les bières brettées m’ont plus souvent qu’autrement donné cette même impression que «la saveur est dans l’fond» et je ne souhaite réellement rien manquer ici. Au nez : brett prédominante et soupçon de fleurs des champs en pleine période de pollinisation… on va gambader dans pas long je crois bien!

On la verse et voilà : une belle robe jaune pâle voilée, feutrée. Un collet généreux… douillet! Le sarrasin… Oh mais quelle céréale (si c’en est une) mes amis! Perceptible dès la première gorgée, ce dernier me transporte directement à la campagne de mon enfance. Au lendemain matin d’une pluie apaisante en début de printemps… Cette bonne odeur de bourgeons frais qui abonde et englobe plusieurs de mes plus beaux souvenirs de jeunesse. Nostalgie!

Le miel est perceptible, mais se fait plutôt discret et je me doute que la brett s’en est sans doute un peu régalée depuis l’embouteillage. La levure prend sa place en tempérant… Toute en accord avec la floralité dudit nectar. Le tout accompagné d’une petite amertume tranchante et finale bien sèche, typique des saisons! J’aurais peut-être dit «bière de soif» si on avait été l’été (et l’aurais sans doute finie bien avant qu’elle ne tempère), mais c’est aussi très évolutif en réchauffant… Une belle et bonne bière de toute occasion! Aussi pertinente en accompagnement d’un bon repas que dans une séance de dégustation plus avancée.

Je considère cette bière comme une belle entrée en la matière pour Noire et Blanche! Ça me donne vraiment le goût d’en essayer d’autres… J’y cours de ce pas!

Santé!

Share