La bière au temps des rhumes et des grippes

On en est là. Eh oui!

Pendant que certains nourrissent leur blog aux 2 jours d’une délicissimme nouvelle venue sur le palmarès des découvertes brassicoles d’ici, Les Dégustâteux restent de glace. « Mais pourquoi ce si long silence? » se demanderont certains…

Il est vrai qu’une pause de 2 semaines peut paraître extrêmement long pour un habitué du monde virtuel où roulent les réseaux sociaux à 100 000 statuts à l’heure. Mais la vérité est telle que je ne puis livrer marchandise en ce moment. Mon frigo à bières déborde pourtant de belles trouvailles, mais j’ai bien peur que mes sens du goûter et de l’odorat ne sauront actuellement leur rendre justice.

LA VÉRITÉ C’EST QUE J’AI LA GRIPPE!

Voilà, c’est dit. Et tant qu’à gaspiller une délicieuse bière d’ici à ne rien goûter du tout de toutes ses subtilités, je préfère de loin l’abstinence. Certains diront que ça n’a pas de lien et que la bière est bonne même quand on est malades, ou pire : que ça nous… soigne!?

Pour ma part, je ne vois simplement pas l’intérêt d’affaiblir encore plus mon système immunitaire à coup d’alcool alors que la fatigue le rend déjà assez vulnérable pour traîner une foutue grippe sur 3 semaines et plus…

De plus, tant qu’à boire quelque chose de bon, vaut mieux le goûter avec toutes ses facultés gustatives. Alors bref, je m’en remets lentement de ce satané virus et recommence à prendre quelques gorgées ci et là, mais la critique devra attendre encore quelque peu : le temps que je puisse réellement rendre justice aux arômes et saveurs perçues.

Ça viendra!

D’ici là… Profitez-en pour moi!
Santé!

Share