Messorem Bracitorium, ou un voyage HAZY au royaume du turquoise et du fluo

On tourne le coin de rue et l’ambiance est déjà ludique de par l’énorme tour d’eau turquoise qui nous indique bien que ça y est, on y est. On reconnaît le vieil édifice industriel de briques rouges orné de graffitis comme plusieurs autres dans le secteur. Celui-là a toutefois quelque chose d’unique. Ce petit quelque chose de mystérieux qui fait qu’on aurait le goût d’y parker son wagon le temps d’un party ou deux…

Selon les racontages, semblerait que cet édifice servait autrefois à transiter des fluides tels essence et huile, et qu’il y avait même un chemin de fer qui passait directement à travers la bâtisse, duquel se déchargeaient et chargeaient des trains à l’époque. C’est drôle de penser que ce sera les beergeeks et amateurs d’élixirs houblonnés qui y feront dorénavant le plein!

Le logo turquoise (assorti à la tour d’eau) mettant en vedette une faucheuse (a.k.a. messorem en latin) nous invite à traverser la porte par laquelle on peut entendre un bon vieux 4/4 de hip-hop old-school nous accueillir. Je me sens déjà chez-moi. C’est grandiose : plantes verticales, plafonds très hauts, locaux aérés et spacieux aux décorations à la fois modernes et colorées, voire fluo! Vue sur les fermenteurs, les barriques, sans oublier la splendide terrasse aux tables assorties. Tout y est. Au menu : DDH PA, DH IPA, DDH IPA. C’est une ouverture douce après tout! On y va donc d’un bon gros jus de houblon généreux pour bien commencer la journée du bon pied.

Et ça frappe fort! Coup d’circuit même. Une pré-ouverture, qui frappe de plein fouet les beergeeks et hopheads de l’île et des environs. Une belle claque à la figure, comme pour nous réveiller, là… Car oui, il y a encore de la place pour les nouvelles brasseries au Québec! Et qui plus est, de la place sur l’île! Et des brasseries comme celle-ci, on en veut tout plein. De l’audace, de la créativité, de la couleur et de l’explosion de saveur. On en redemande assurément! Comment faire autrement?

Et c’est bien parti pour une succession de lancements limités tous aussi succulents les uns que les autres pour nos chers amis du Messorem. Déjà une semaine après le premier, on nous en annonce un deuxième pour toute la fin de semaine! Et c’est même pas encore ouvert officiellement… On a vu sur les réseaux qu’une certaine collaboration avec Pit Caribou serait prochainement embouteillée, et d’autres surprises aussi alléchantes dans le genre devraient suivre celle-ci.

Le premier release nous a offert une délicieuse IPA double dry-hopped, la « Ok, l’enfer », de style Nouvelle-Angleterre (NEIPA) bien juteuse et HAZY, qui semble d’ailleurs être passée en mode ISO (In Search Of) assez rapidement sur plusieurs forums d’échanges de bière… On nous promet de bien belles surprises foncées barriquées pour les Fêtes, ainsi que du pâle en maturation de chêne encore pour un bon moment…

À suivre de près! Mais pour l’instant, ça promet!

Visitez le www.messorem.co pour en savoir plus!

Share