S’toutünstout, Matera

Parmi les nouveaux venus dans le paysage brassicole local, Matera brasseurs tonneliers se démarque particulièrement! Se spécialisant dans les bières vieillies en fût de chêne et IPA, cette nouvelle micro montréalaise nous propose depuis peu un stout impérial aromatisé au café… vieilli en fût de bourbon! On est de plus en plus habitué de croiser des bières vieillies en barrique au Québec (au grand bonheur des amateurs), mais une bière au café, préalablement vieilli en barrique? Pour moi c’est une première. On nous parle en fait de jeunes grains vieillis en barrique de bourbon, puis torréfiés et infusés à froid directement dans le stout impérial. Woh!

Tout d’abord la bouteille : et quelle bouteille! J’apprécie toujours beaucoup cette petite attention de sceau en cire scellant le goulot, symbole de distinction et surtout de brassin spécial potentiellement voué à un vieillissement. Pas toujours évident à retirer, mais c’est si beau! Et puis quand on trouve la twist, c’est vraiment pas si dure à ouvrir finalement… Faut simplement couper la cire d’un trait tout au tour du goulot, le plus près possible de la capsule, puis retirer la capsule avec un limonadier pointu. Pour ce qui est de l’étiquette, on est dans une nouvelle ligue! Belle illustration de style BD nous proposant un paradis pour les grains de café, s’ennivrant à la bouteille tout en se baignant dans un tonneau. ?
C’est très beau!

Bon! Le contenu maintenant.
Ouf… Belle robe opaque et odeur très plaisante de café douillet du samedi matin! En la versant, on remarque tout de suite le beau collet brun et crémeux qui nous prépare à la suite… Sur le palet, c’est bon bon bon! Torréfaction à fond, sur un beau stout goûteux et bien velouté. Pas trop sucré! Et c’est entre autres ce qui me plaît de ce breuvage : j’aurais facilement bu le 500ml à moi seul sans me tanner, si ma blonde n’était pas une amatrice de stout et de café invétérée… (J’me plains pas là! Au contraire!) Bref, du gros stock ici! Le bourbon et le chêne se font plutôt discrets sous le café, mais sont tout de même de la partie pour contribuer à la rondeur du tout. J’apprécie d’ailleurs particulièrement l’intense aura de café noir dans cette petite merveille à 9,4% qui descend comme un charme!

Se démarquant beaucoup des deux autres parutions houblonnées jusqu’ici offertes par Matera, ce breuvage introduit leur volet tonnelier d’une bien belle façon! Vraiment mon genre de noire ça… Générosité, robustesse et finesse… Le tout très trèèèèèèèèès bien exécuté! Voici un beau présage de ce qui se trame pour l’année 2018 au Québec! Vraiment hâte de découvrir la suite! Santé!

Share